21 novembre 2010

5

Je n’ai pas fermé l’œil de la nuit. J’ai vu Delcourt niqué Lara Croft toute la nuit. Ils m’ont énervé avec leurs histoires de cul, impossible de fermer l’œil, j’avais la trique dès qu’Angelina Jolie surgissait. Je lui courrai après mais la garce, elle s’est pas laissée faire, impossible de la rattraper. Alors à 5 heures je me suis levé et j’ai repris mes notes pour en faire une synthèse puis j’ai bossé sur les écarts entre l’état d’avancement du projet et l’objectif attendu par les « nous autres, les québécois ». Je suis plutôt content de moi, même si le résultat n’est pas rassurant, je vais présenter ça au boss. C’est moi qui vais les baiser les Delcourt et compagnie.

Alex rentre ce soir, je suis bien contente, ouf, enfin le Week-end ! Même si c’est toujours un peu la course le samedi, j’espère bien qu’on va se reposer et se faire un petit resto rien que nous deux. Zoé dort chez sa meilleure amie, elle ne revient que dimanche matin et Charlotte va à un anniversaire, nous irons la chercher à 22h00. Un plan idéal pour nous deux !

06

Au lieu d'être unique, le sens de la vie devrait être giratoire.

Le boss a été emballé, mes 5 planches powerpoint l’ont enthousiasmé, il les a voulu sur sa clef pour les reprendre à tête reposée ce Week-end. Il n’avait pas mesuré combien le planning était serré surtout à partir de la deuxième tranche et effectivement si nous avons le contrat, nous ne pourrons pas tenir le délai et les pénalités de retard nous seraient fatales. Guitton et Paubert les deux lèche-culs ont repris derrière moi en répétant qu’eux aussi ils avaient des doutes et qu’ils attendaient d’avoir plus d’élément pour en parler, parce que Les arguments d’Alex sont intéressants, mais Alex présente un scénario catastrophe, alors que notre société a su relever plus d’un défi en trouvant au fur et à mesure des solutions  efficaces. Autrement dit, vous me proposez de serrer les fesses et de mettre un cierge tous les soirs à côté du contrat en priant que tout se passe bien ! a gueulé le Boss En tout cas moi, j’ai pas envie de me le foutre là où vous pensez le cierge, donc je vous demande de vous mettre au boulot et de border le bébé, sinon c’est mal barré pour votre défi de cette année et des autres du reste ! Les collègues m’ont fait la gueule pendant tout le repas et toute l’après-midi. Ils m’ont dit que je jouais perso dans l’affaire et que c’est pas en agitant le chiffon rouge qu’on fait une bonne équipe. J’ai tenu bon toute la journée, puis ce soir en reprenant ma voiture, sur la route du retour, je me suis senti claqué, abattu. Et même si le compliment du boss m’a fait chaud au cœur, j’ai pas pu m’empêcher d’être mal à l’aise. Puis au fur et à mesure que le GPS égrainait les kilomètres, j’ai repris espoir, j’allais retrouvé Martine, lui raconter tout ça, elle me soutiendrait. La route m’a calmé jusqu’à ce que je retrouve le péage de St Arnould et les éternels bouchons.

07

Sans la mort, la vie serait une horreur absolue : quêter éternellement un bonheur toujours éphémère...

Posté par pagenas à 02:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires sur 5

    Lara Croft, vraiment ?

    Posté par Pastelle, 28 novembre 2010 à 03:27 | | Répondre
  • oui, vraiment... elle existe !

    Posté par Lautreje, 28 novembre 2010 à 13:01 | | Répondre
Nouveau commentaire