21 novembre 2010

3

Ils ont quand même un putain d’accent ces québécois, « nous autres » comme ils disent, on a des difficultés à les suivre, mais bon le projet avance bien, le boss a l’air content, mais je me méfie, avec lui, ça peut virer très vite, d’autant plus vite que le marché est important et celui-là c’est un putain de gros marché, il faut qu’on l’ait, c’est dans mes objectifs, c’est ma part variable, c’est la nique aux italiens qui nous talonnent sur le dossier, c’est la paix pour un moment. Alors, nom de Dieu, je le veux ce contrat. On part en séminaire demain pour élaborer la stratégie, contrer la concurrence, se cadrer sur les objectifs, faire travailler nos neurones. Je suis content de me tirer 4 jours, je vais m’aérer un peu, laisser la famille, Martine, les filles, j’ai une overdose en ce moment, Charlotte est devenue vraiment pénible depuis la rentrée. Ces 4 jours de boulot intensif, je les attends avec impatience.

C’est vrai qu’il part demain en séminaire. Quatre jours sans Alex ! Le pied ! C’est pas qu’il me met la pression, trésor, mais bon, un peu quand même ! C’est sûr que je vais cavaler mercredi soir pour les filles, entre la danse de Zoé et le théâtre de Charlotte, mais je ne fais pas à manger, ce sera pizza, salade ! Elles vont adorer, j’espère que cela va bien se passer. Un moment seule avec les filles, je vais jouer complice mais pas trop, maman câlin et surtout je vais expliquer à Charlotte comment se servir de la machine à laver, comme ça plus de problème de chandail rose pas lavé !

03

Être nihiliste c'est simplement être prévoyant.

Voilà on a bossé à fond mardi après-midi jusqu’à 21 h 00, mercredi toute la journée idem et aujourd’hui aussi, on commence à être claqué. Le boss nous a proposé un foot cette après-midi : cohésion d’équipe ! On s’est bien marré, c’est vrai que cela nous a fait du bien de nous dégourdir un peu, je commençais à avoir la tête comme un compteur à gaz à force de vivre dans cette salle de réunion. Comme c’est bon de déconner un moment avec les collègues, oh les blagues fusent un peu, les coups vaches aussi, mais c’est viril, ça se claque comme une accolade. Ce soir, c’est récréation encore, pas de dossier, on reprend les festivités demain 9 h 00. Le boss nous a lâchés après le repas vers 22 h 00 comme Guitton et Paubert, de vrais lèche-cul ces deux là. On est resté 4 à boire un dernier verre, on était bien, la détente était là. Les langues se sont déliées, on a parlé de la nouvelle filiale à Marseille, enfin pas longtemps, on a surtout parlé cul. Delcourt nous a décrit l’hôtesse d’accueil, à l’écouter c’est une vraie bombe, un mélange d’Angelina Jolie, et de Lara Croft ! L’alcool aidant, on s’est mit à rêver et à déconner sur les prochains déplacements à Marseille. Et puis, Delcourt a raconté qu’il s’était fait Sylvie, l’intérimaire au service marketing partie après les vacances, ça a été le début d’une longue série d’exploit. Il s’est lancé dans un descriptif détaillé de son tableau de chasse. Puis ce fut le tour de Lanvin, tableau plus modeste mais à mon avis réel à côté de ce fieffé menteur de Delcourt. Ensuite Trébard s’est lâché aux confidences. Même Trébard ! Je n’en revenais pas ! Il faut savoir que Trébard au concours beauté est classé avant-dernier, oui pas dernier, il peut exister pire, enfin moi j’ai pas encore vu. Mais lui je le vois suffisamment souvent pour me trouver bel homme ! Même Trébard ! Je suis parti me coucher tandis qu’ils me charriaient dans mon dos. Moi, j’ai ma Martine, deux adorables chipies, un chat et un chien. Tiens au fait Martine m’a laissé un message disant que Pilou était malade, malade comme un chien, ça me fait marrer cette expression. Bon il est tant que je me couche, je veux être frais demain, je tiens à ma prime variable, moi !

04

Les ébats "amoureux" c'est déjà d'un ridicule... Si, en plus, faut se mettre un bout de caoutchouc, ça devient franchement grotesque !

Posté par pagenas à 02:57 - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires sur 3

    Très sympa cette histoire à 4 mains. J'ai bien fait d'avoir une insomnie.
    Et vous avez bien fait de vous lancer là dedans, un style très plaisant et on attend la suite avec impatience, c'est gagné.

    Posté par Pastelle, 28 novembre 2010 à 03:21 | | Répondre
  • Merci ! (confidence : tout est déjà en brouillon, on publie tous les jours Bon dodo !)

    Posté par pagenas, 28 novembre 2010 à 03:23 | | Répondre
  • Alterner les points de vue, les "photos" et citations les illustrant, une bonne idée. le "être nihisliste c'est simplement être prévoyant" m'a bien fait rire. Je souhaite bonne route aux personnages et à ceux qui les font vivre....

    Posté par gballand, 01 décembre 2010 à 09:22 | | Répondre
  • - 3

    C'est quoi ce putain de contrat? La filiale a Marseille... C'est quoi qu'on y vends ou qu'on y fabrique ?
    J'ai bien compris que le grand sujet après la "réunion" c'est le cul...Comme partout.
    Là on passe un moment sur les "exploits" de tout a chacun.Bien entendu en tant que nana, j'ai grincé des dents... Mais enfin bien contente pour Martine. La salle de bain..Et La Pizza salade... J'arrive
    - Donc j'attend la suite avec impatience DDD
    -NOW vais voir c'est quoi "être nihisliste"?%<(
    Merci gballand D

    Posté par Monique, 08 décembre 2010 à 16:55 | | Répondre
Nouveau commentaire